Romans

Mémoires d’un fou PDF de Gustave Flaubert 2022

Télécharger Mémoires d’un fou pdf de Gustave Flaubert

Les Mémoires d’un fou, est la première œuvre de littérature de Gustave Flaubert. C’est un écrivain  qui reste une référence de la littérature française du XIX siècle, et est généralement classé parmi les écrivains réalistes, même s’il refusait ce qualificatif et se considérait comme étant un écrivain romancier. 

Les rapports de l’enfant Flaubert et de la littérature illustrent de façon exemplaire la naissance d’une vocation. Le petit garçon ; qui ; avant de savoir lire avait déjà senti que l’écriture serait sa façon à lui de « s’emparer du monde ». Les Mémoires d’un fou reste certainement la partie la plus réussie de son œuvre de jeunesse. 

Mémoires d’un fou PDF de Gustave Flaubert
Mémoires d’un fou PDF de Gustave Flaubert

Les Mémoires d’un fou, liberté d’écrire, de pleurer, de hurler, d’exulter, de vider son âme de tout son désespoir, toute sa joie et même de cette étrange nostalgie d’avoir un jour quitté les douceurs du néant pour venir au monde.

Dans ce texte le langage obsède déjà Flaubert. « Les pensées de géant qui font ployer les phrases comme une main forte et gonflée fait crever le gant qui la couvre », voilà une métaphore qui sonne comme une profession de foi. Il passera sa vie à tenter de faire ployer les phrases. Les phrases, ces pauvres colonnes de mots que nous utilisons pour demander la couleur du temps, le sel, le poivre et pour dire je t’aime sans savoir exactement si nous faisons à l’autre un cadeau ou si nous le menaçons de notre passion comme d’une matraque.

Mémoires d’un fou résumé

Les Mémoires d’un fou relatent une histoire amoureuse vécue par un garçon de quinze ans. Qui décrit l’éveil de la sexualité chez un adolescent, et se fait de la sorte entendre le cri de cet adolescent révolté qui dit son dégoût des hommes et de la société.

Cet ouvrage, présente l’auteur sous un double visage : celui d’un adolescent sensible découvrant l’amour et celui d’un jeune homme déjà profondément nihiliste. Gustave Flaubert, attribue une place privilégiée à l’évocation de ses souvenirs d’enfance. 

C’est avec une effusion lyrique qu’il confesse sa passion pour une jeune femme mariée croisée sur la plage, pendant des vacances à Trouville. Le jeune homme, timide, contemple de loin cette Maria, dont il s’efforce de deviner d’abord les formes du corps sous sa robe. Introduit peu après dans l’intimité du ménage, il lui parle avec respect et apprend qu’il partage avec elle les mêmes goûts littéraires. Un soir, alors qu’il fait avec cette amie une longue promenade en canot, il est près de lui avouer son amour, mais préfère poursuivre dans le secret son exaltation idéaliste.

Il finit par découvrir, en les entendant derrière une cloison, les ébats charnels de Maria et de son mari. Blessé et jaloux, il perd du coup ses illusions sur l’amour pur. Quand Maria quitte Trouville, le jeune homme entretient toutefois sa passion idéalisée et, plus tard, revient sur les lieux où il l’a aperçue pour la toute première fois.

1 2Page suivante

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

AdBlock

Please Stop AdBlock! :(