Articles

10 fautes d’orthographe que beaucoup de personnes font

et comment les éviter pour de bon?

5. Les adverbes en « -ment » prennent un ou deux « m » ?

Fréquemment, remarquablement, abondamment… Vous ne savez jamais avec certitude dans quel cas la consonne redouble? Une règle simple existe pourtant : si la syllabe « -ment » est précédée du son « a » écrit avec un « e » ou un « a », l’adverbe prend deux « m », comme par exemple « évidemment » ou « élégamment ». Si la syllabe ‘-ment’ est précédée d’un son ‘e’, comme dans ‘notablement’, il ne faut qu’un seul ‘m’.

6. Différence entre « convainquant » et « convaincant »

La règle orthographique est la suivante : « convainquant » est le participe présent du verbe convaincre – dès lors il est invariable – alors que « convaincant » est un adjectif. Pour savoir dans quel on est face au participe présent et non à l’adverbe, voici l’astuce à retenir : si l’on peut mettre la phrase au féminin (en prononçant « convaincante »), il faut utiliser « convaincant » avec un « c ».

Exemple : « Cet homme est convaincant » ; « Convainquant l’Assemblée, le Premier ministre se fit ovationner ».

7. Cent ou cents ? Mille ou milles ?

En réalité, la règle à ce sujet est simple : les nombres sont invariables sauf « vingt » et « cent ». Ceux-ci prennent un « s » lorsqu’ils sont multipliés et qu’ils ne sont pas suivis d’un autre chiffre.

Exemple : 80 s’écrit donc « quatre-vingts » alors que 83 s’écrit « quatre-vingt-trois » ; 160 donne « cent soixante » et 400’ s’écrit « quatre cents ».
Exception : « million » comme « milliard » prennent des « s » car ils ne sont pas considérés comme un nombre mais comme un nom.

8. Différence entre « censé » et « sensé » / « Davantage » ou « d’avantage »

La règle à retenir est la suivante : « sensé » signifie « qui a du sens » ou « qui a du bon sens » alors que « censé » signifie « supposé ». Petite astuce pour ces homonymes : lorsqu’on peut remplacer « censé » par « supposé », il faut écrire « censé », avec un « c ». « Davantage » est synonyme de « plus » tandis que « d’avantage » signifie « gain » ou « privilège ».

Exemple : « Je suis censé rendre mon appartement » ; « Un individu sensé ne me menacerait pas de la sorte »

9. « Dis » ou « dit »?

Ecrit-on « j’ai dit » ou « j’ai dis » ? Pour répondre à cette question, l’astuce la plus simple est de féminiser la phrase. Ainsi, cela permet de détecter la terminaison du participe passé et donc d’éviter toute erreur. Cette règle s’applique aussi pour la terminaison du participe passé issu des verbes du troisième groupe, à savoir les verbes en ‘-aître’, ‘-oître’, ‘-dre’, ‘-re’, ‘-oir’ et certaines verbes en ‘-ir’.

Exemple: « j’ai retranscrit l’allocution présidentielle ». Pour ne pas faire de fautes, tournez la phrase en « l’allocution présidentielle a été retranscrite ». La prononciation de la terminaison au féminin vous permettra de savoir qu’il faut un ‘t’ à la fin.

10. « or » ou « hors » ?

Pour cela, la règle est de savoir que « or » est une conjonction de coordination et « hors » est une préposition signifiant « à l’extérieur de ». Ainsi, quand on peut remplacer « hors » par « en-dehors de », c’est qu’on a bien écrit.

Exemple : « Il est hors du jardin », « Or, à ce moment-là, il jouait ».

Page précédente 1 2 3

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

AdBlock

Please Stop AdBlock! :(